Archive

Série" Paris X 4 "

par Marie DEPARIS

Pour la série " Paris X 4 ", Hervé Perdriel a posé un regard nouveau sur l'architecture de la ville. Réinventant des paysages urbains, la multiplication par quatre ouvre à un point de vue réellement insolite et inédit sur des lieux parfois emblématiques de Paris.

" Paris X 4 " offre un double dépassement de l'idée de " point de vue ". D'une part, cette série remet sous le regard des parisiens des lieux pittoresques de la capitale qui, bien que chers aux touristes, ont perdu leur charme sous la force de l'habitude. Ici, soudain, le Moulin Rouge, le Sacré Cœur, les architectures haussmanniennes retrouvent leur aura, leur magie. Mais, d'autre part, l'artiste présente ces bâtiments dans un contexte déréalisé, comme s' ils émergeaient de lieux impossibles. Flottant dans une atmosphère onirique, ces architectures prennent une dimension poétique ignorée jusqu'alors. Entre science-fiction et surréalisme magrittien, " Paris X 4 " nous entraîne à la découverte d'un double (ou plutôt d'un multiple !) invisible de la ville.

Urbaine, évidemment, et très contemporaine, cette série renouvelle la vision, l'esprit et l'imaginaire de la ville.

Marie Deparis
mars 2006

 

Hervé Perdrielest né à Paris en 1972. Dès son plus jeune âge, sa sensibilité aux expressions artistiques l'a amené à en expérimenter les formes les plus diverses, de l'écriture à la musique.

En 2002, il part en Bulgarie, pour y réaliser, en tant que directeur artistique, des séries de reportages photographiques, notamment pour l'Ambassade de France en Bulgarie et pour l'Agence Hoa-Qui (groupe Hachette).

De retour à Paris en 2004, inspiré par l'architecture de la ville, il se lance dans le collage photographique numérique. Naissent les premiers essais de la série " Paris x 4 " où les lieux emblématiques de la capitale, démultipliés, révèlent leur étrange réalité. Dès lors, les principes de multiplication et de sérialité s'imposent au cœur du travail et de la recherche de l'artiste.

Aujourd'hui, Hervé Perdriel vit et travaille à Paris, puisant dans ses pérégrinations urbaines figures et lieux à métamorphoser.